• (+237)657115734 /682926702
  • commercial@gat-sarl.com
Sidebar Logo

Des produits et des services à haute valeur ajouté à mettre en œuvre dans votre entreprise.

Nos contacts

  • Bali, Immeuble HOGMENI porte 413
    B.P: 5566 Douala

  • (+237)657115734 /682926702

  • commercial@gat-sarl.com

La place du trésorier dans l'entreprise

  • 10/03/2015
  • Lu: 71


 

Le_Bon_Titre03p.png

1.Rapprochements Bancaires
-Il coordonne l'équipe de réalisation des rapprochements bancaires,
-Il est l'interlocuteur principal du Groupe avec les banques pour la gestion des suspens bancaires,
-Il organise les réunions mensuelles de revue avec la hiérarchie,
-Il organise les réunions trimestrielles  de revue des suspens avec les banques,

 2.Tableaux  de Reporting
-Il produit le reporting de trésorerie mensuel destiné au Groupe,
-Il produit la synthèse des encaissements/versements/positionnement en banque mensuel,
-Il produit les tableaux mensuels de synthèse des facturations bancaires (agios, commissions et frais bancaires) ainsi que des produits financiers

 3. Management
-Il encadre et pilote les équipes sous sa responsabilité,

-Il effectue la revue et l'évaluation de l'exécution du chronogramme de travail dans les agences et dans les filiales (Dans les limites de ses attributions),

 4.Autres attributions
-Il assure le respect de la bonne application des conditions bancaires par le contrôle rigoureux des facturations bancaires : En effet il recalcule et reconstitue les agios prélevés par les banques et procède aux éventuelles réclamations),

-Il assure le suivi des cantonnements en banque,
-Il assure le suivi du compte des provisions liées à la trésorerie,
-Il assure le suivi des comptes de cautions et des engagements hors bilan,
-Il traite les impayés avec les banques, les agences et les filiales,
-Il confirme les encaissements effectifs des règlements clients ,
-Il initie toute action visant à optimiser les coûts financiers (Dans les limites de ses attributions),

 Il est le pivot de l'équilibre de la relation entre la banque et l'entreprise
 


Quelques précisions détaillées
-
Récupération des RDC (Relevés de compte bancaires) électroniques (internet),
-Analyse des encaissements clients spécifiques 

 Acompte et/ou encaissement chèque et/ou virement reçu pour autoriser la livraison des marchandises

-Analyse des tombées et des mises en place de financement (Spot, Escompte, CMT) et de placement (DAT, BC),
-Analyse des opérations en attentes d’exécution par les banques,
-Analyse des soldes prévisionnels en valeur par compte,

-Décision de nivellement des comptes si nécessaire,

 Si oui préparation des ordres de nivellement à faire signer par le DAF ou le DG et remise à la banque le même jour avant
 l’heure de caisse


-Intégration des paiements à effectuer et validation selon les positions prévisionnelles bancaires
-Préparation des règlements par masse et par poste budgétaire
-Analyse de la nouvelle situation des Soldes
 des comptes bancaires par banque,

-


La gestion de trésorerie (La mission)
La gestion de trésorerie à pour mission traditionnelle de valoriser la gestion efficace et l’équilibre des flux. Avec l’évolution des besoins de l’entreprise et selon le secteur d’activité, la fonction de trésorerie doit aujourd’hui intégrer la gestion dynamique des risques, en partie induit par l’aléa croissant des marchés, sans laquelle il ne peut y avoir de véritable maîtrise de la politique financière. Le cœur de la fonction de trésorerie est la gestion de trésorerie prévisionnelle en date de valeur avec pour objectif majeur de réduire les frais financiers et d’accroître les produits financiers selon la situation.


La gestion de trésorerie (une obligation)
Toute entreprise qui ne met pas en place un système de gestion de trésorerie prévisionnelle en date de valeur s’expose à de pertes sur la rentabilité. En effet, la réduction de la marge commerciale produite par les ventes sera désormais diminuée et régulièrement consommée par les facturations bancaires qui auraient pu être évitées si la fonction de trésorerie prévisionnelle en date de valeur avait été mise en place.


 Le_Bon_titre1.png

Par le suivi quotidien des soldes en date de valeur, Il est possible de réaliser des économies potentielles sur les commissions, frais et agios bancaires liées à l’exploitation quotidienne des comptes bancaires de votre entreprise. La non connaissance précise et quotidienne des soldes en date de valeur de vos comptes bancaires implique une gestion empirique qui génère les trois types d’erreurs suivantes que le trésorier peut commettre s’il ne gère pas correctement sa trésorerie en date de valeur :


CONTREPHASE
La non connaissance quotidienne et précise des soldes en date de valeur, vous empêche d’effectuer les virements de nivellement de comptes au moment opportun. Il est possible de définir cette erreur de gestion comme étant la différence entre les frais financiers qui ont effectivement été payés du fait des découverts enregistrés, et les frais qui auraient dû être payés si les compensations adéquates en date de valeur entre les comptes et les banques avaient été effectuées.


SUR-MOBILISATION
La non connaissance quotidienne et précise des soldes en date de valeur, vous emmène :
-Soit à ne pas placer les soldes créditeurs au moment opportun,
-Soit à procéder à des financements excessifs par rapport aux besoins réels.

Il est possible de définir cette erreur de gestion comme étant égale :
-Soit aux intérêts de placements non réalisés sur la période,
-Soit aux agios effectivement payés sur les financements mobilisés au delà des besoins réels.


SOUS-MOBILISATION
La non connaissance quotidienne et précise des soldes en date de valeur, vous entraîne par moment à rester à découvert au lieu de vous financer par une opération moins onéreuse qui générerait un coût financier moins important.
Il est possible de définir cette erreur de gestion comme étant la différence entre les agios de découvert effectivement payés et les agios de crédits à court terme qui auraient dû être payés si l’on s’était financé à un taux plus intéressant que celui du découvert.


CONCLUSION
La somme de ces trois erreurs de gestion vous donne le montant théorique des économies de frais financiers réalisables au sein de votre société si vous mettez en place un système de gestion de trésorerie en date de valeur. Nous considérons que, pour une société gérant sa trésorerie en date comptable de manière classique, et mettant en place un système rationnel en date de valeur, il est possible de réaliser 75 à 80% d’économies théoriques la première année.


 Le Bon 3bis.png
Maîtrise tous les aspects de la liquidité de l’entreprise,
Présente une situation objective de la trésorerie de l’entreprise :


Chaque jour avant 11h00,
- Soldes bancaires, Impayés, Financements et placements encours

- Propositions de Nivellements de comptes,


Chaque fin de mois avant le 10 du mois suivant :
- La situation récapitulative du mois en cours de clôture
- Un état prévisionnel détaillé par compte, des agios à prélever par  chaque banque,
- Un état donnant la situation des impayés du mois,
- Un état récapitulatif des régularisations et des anomalies constatées sur les comptes,
- Un état de la situation prévisionnelle du mois M+1 contenant :

  -/ Besoins de financement,
  -/ Excédents de trésorerie,
  -/ Ajournement de certains règlements fournisseurs locaux et étrangers,
  -/ Négociations bancaires envisageables…


Chaque jour, il fait le tour de tous les services qui sont susceptibles de générer des encaissements et des dépenses.
(Exemples : Comptabilité, contentieux, commercial,…).


Chaque mois, il présente des états de Rapprochement limpides et très affinés.
Ces états seront toujours complétés par des observations permettant au chef Comptable et au Directeur Financier de mieux apprécier les suspens présentés. La liste des écritures rapprochées leur sera également fournie pour une analyse optimale des engagements honorés et à honorer ainsi que des encaissements confirmés et en attentes.


Maîtrise les outils de rapatriement quotidien des opérations bancaires :
- Structure des fichiers reçus,
- Logique fonctionnelle des outils installés,
- Les
 personnes à contacter en cas de difficultés ponctuelles ou récursives.


Dispose des outils de travail adaptés à l’environnement local :
Connexion bancaires pour le rapatriement quotidien des mouvements bancaires de la veille,
- Logiciel de reporting de votre activité avec les banques partenaires,

- Logiciel de contrôle des facturations bancaires,
- Logiciel de Tracking des rais bancaires avec alerte en cas d'anomalies,
- Logiciel de gestion prévisionnelle en date de valeur,

- Logiciel de gestion des financementset des placements,
- Logiciel de Rapprochement Bancaires complet et sécurisé,
- Acquisition d’une bonne formation des utilisateurs,

Assistance téléphonique et sur le site des utilisateurs et des apprenants.


...

Menu